Aide-monteur • Animateur de chantier • Animateur pédagogique • Architecte des bâtiments de France • Architecte du patrimoine • Caladeur • Campaniste • Carreleur ancien • Carrier • Charpentier • Chaumier • Couvreur ornemaniste • Couvreur zingueur • Échafaudeur • Étancheur • Ferronnier du patrimoine • Gâcheur au maître charpentier • Graveur sur pierre • Gypsier • Lavier • Maçon du patrimoine • Marbrier d'art • Menuisier • Métallier d'art • Murailler • Peintre en décor du patrimoine • Peintre décorateur • Photographe du patrimoine • Restaurateur de parquets • Restaurateur de portes anciennes • Tailleur de pierre • Serrurier d'art • Sculpteur sur pierre • Staffeur • Staffeur ornemaniste • Stucateur

OPTIMISER LA RECHERCHE

Une palette de métiers s’offre aux passionnés du bel ouvrage, de la matière, de la restauration d’édifices classés qui conviennent aux personnes portées par des valeurs comme la solidarité et la transmission de savoirs. Ces métiers très qualifiés sont en tension et on manque de bras dans toutes les spécialités (charpente, couverture, maçonnerie, métallerie, taille de pierre, restauration des vitraux, d’un dôme de verre…). On craint même une disparition des savoir-faire. Il est vrai que le savoir-faire des équipes qui restaurent le patrimoine bâti est élevé. Les exigences des patrons sont tout aussi élevées (CAP, voire BP + expérience). La participation en amont à des chantiers de bénévoles comme Arcade, Rempart ou à des chantiers d’insertion comme Acta Vista, Pierre en Paysage, alliée à une solide formation métier doublée d’une forte curiosité pour les savoir-faire et matériaux ancestraux permettront de tisser au fil du temps de solides relations avec les artisans et les associations de professionnels. Rien de mieux que ce type d’expérience pour acquérir les rudiments, se former aux gestes techniques et découvrir ses propres capacités. Une fois formé, il ne faut pas hésiter à contacter directement les entreprises à proximité et à se présenter physiquement, même (avec un peu de culot) auprès des architectes en chef des monuments historiques, personnages assez souvent critiqués, mais qui connaissent très bien les entrepreneurs de leur région. Les entreprises spécialisées travaillent en général en étroite collaboration avec les centres de formation d’apprentis, les écoles spécialisées et les fournisseurs de matériaux situés à proximité. Le chantier de reconstruction de la Cathédrale de Notre-Dame fédère les énergies et c’est le bon moment pour se projeter vers ces métiers passionnants et porteurs de sens. A noter que ces métiers sont ouverts aux nouvelles technologies et aux solutions innovantes pour la restauration du patrimoine (modélisation 3D, capture 3D par photogrammétrie…). Ils sont aussi bien moins pénibles que par le passé grâce à la mécanisation. A noter que le secteur des carrières peine à recruter, les métiers étant encore plus mal connus.

optim-sun Pôle emploi
optim-sun Apprentissage
optim-sun Porte-à-porte
optim-sun Phoning
L’accès à cette fiche est réservé.
Si vous êtes abonné et à jour, identifiez-vous en cliquant sur "Me connecter" en haut de la page

Pas encore abonné?

Cliquer ici pour en savoir plus.