Agent de fabrication • Agronome • Approvisionneur • Analyste sensoriel agroalimentaire • Animateur technique filière qualité • Aromaticien • Assistant qualité sécurité alimentaire • Autoclaviste • Boucher préparateur vendeur • Brasseur • Category manager • Chef d'atelier de production • Chef de produit • Chef de projet R&D agroalimentaire • Chef de marché • Chef d'équipe de production • Commercial en agroalimentaire • Conducteur de ligne automatisée • Conducteur de ligne conditionnement • Conducteur de ligne de fabrication • Conductrice de machine d'emballage • Conducteur de ligne de production en conditionnement d'eau • Conseiller technologue fromager • Cuviste • Ingénieur fabrication • Ingénieur produit • Manager d'atelier • Opérateur de distillerie • Opérateur de fabrication • Opérateur de ligne embouteillage • Opérateur de production • Opérateur de traitement • Opérateur de transformation • Opérateur sur ligne • Ouvrier de conditionnement • Pilote amélioration continue • Pilote conditionnement • Pilote d'installation automatisée • Responsable amélioration continue • Responsable d'atelier • Responsable de conditionnement • Responsable de production • Responsable de zone GMS • Responsable fournil • Responsable qualité nutrition • Responsable performance industrielle • Siropeur • Superviseur de production • Technicien de laboratoire • Technicien de planification • Technicien qualité agroalimentaire

OPTIMISER LA RECHERCHE

L’agroalimentaire est un des rares secteurs où l’on est quasi certain de décrocher un emploi au sortir de la formation. Il est possible d’accéder à certains postes sans diplôme (opérateur de production). Même durant le confinement, il a continué de recruter. 20.000 postes sont à pourvoir dont plus de 2.000 en région Bretagne, rien que sur le site de France Travail. Le plus gros recruteur du moment est Lactalis (2.500 embauches prévues cette année). On recrute et on forme donc plutôt sur les bassins d’emploi spécifiques, la cooptation et le bouche à oreille jouant pour les postes de premier niveau. Il y a actuellement une pénurie sur certains profils (opérateurs de fabrication, de transformation de viandes, conducteurs de ligne, de machine agroalimentaire…). Celle-ci est liée à un manque de candidats mais aussi à des profils qui ne correspondent pas et c’est pourquoi il est préférable de se former si l’on veut renforcer son employabilité. Cette industrie étant fortement liée aux terroirs, elle reste insensible aux délocalisations. Les ARIA en Région sont à privilégier (ex : AREA Normandie). Ne pas hésiter à se rendre sur les salons professionnels et aller à la rencontre des exposants. L'OCAPIAT forme, aide et conseille les chercheurs d’emploi. Une visite régulière sur le webzine agro-media.fr est recommandée. La demande actuelle porte sur les conducteurs de ligne, opérateurs de fabrication et technico-commerciaux en agro-alimentaire. Aujourd’hui, presque toutes les entreprises d’agroalimentaire ont un site corporate. Toutes n’affichent pas cependant leurs besoins, loin s’en faut, mais il est préférable de postuler depuis leur site quand c’est possible. A l’échelle locale, France Travail est assez régulièrement associé aux campagnes ponctuelles de recrutement (recrutement par simulation notamment, Job dating agri-agro du Salon), tout comme les services économiques des communautés de communes qui se font l’écho des opportunités d’emploi sur le local, à l’image de Sablé’job dans la Sarthe. Suivez l’actualité on-line de votre agence et épluchez votre presse économique locale. Appuyez vous sur les associations régionales comme ABEA en Bretagne.

optim-sun Banques d'emploi
optim-sun CV + lettre
optim-sun France Travail
optim-sun Site des entreprises
L’accès à cette fiche est réservé.
Si vous êtes abonné et à jour, identifiez-vous en cliquant sur "Me connecter" en haut de la page

Pas encore abonné?

Cliquer ici pour en savoir plus.