Agent de maîtrise • Chaudronnier plastique • Chef de projet en matériaux composites • Coordinateur de production • Électro-érodeur • Formeur sur presse • Fraiseur mouliste • Gelcoateur • Ingénieur de production • Ingénieur d'études • Ingénieur procédés • Monteur assembleur • Mouliste • Opérateur commandes numériques • Opérateur composites • Opérateur de production • Opérateur injection • Opérateur sur machine à commande numérique • Programmeur • FAO • Projeteur plasturgie • Régleur centre d'usinage • Régleur extrusion • Régleur thermoformage • Régleur injection • Régleur sur presse à injecter • Responsable de production • Responsable HSE • Responsable process • Responsable qualité usine • Technicien chimiste polymériste • Technicien d'essais • Technicien injection • Technicien matériaux composites • Technicien process moulage • Technicien qualité • Technicien production composite • Technicien régleur sur presse à injection • Thermoformeur • Stratifieur

OPTIMISER LA RECHERCHE

Dépendante de l’industrie automobile (pièces sous moteur, pièces de soubassement…), de l’aéronautique (pièces en fibre de carbone), de l’agroalimentaire (films plastiques) du ferroviaire (éléments de carrosserie) de l'industrie navale et nautique (polyester et fibre de carbone) et plus récemment de l’éolien (fibre de verre et de bois liés par de la résine pour turbines), la filière plasturgie et composites recrute avec difficulté, ses métiers étant peu connus du jeune public. Chaque année, elle recrute plus de 17.000 personnes, dont une majorité en CDI. Le site emploi-plasturgie.org mentionne à lui seul 588 offres d'emploi et d'alternance. Le secteur peine à attirer les jeunes. Il est vrai qu'on parle plus souvent en mal du plastique, très controversé, comme d'un polluant et d'un matériau difficile à recycler. On parle moins souvent de plastiques durables (bioplastiques) et intelligents, de plastiques haute performance utilisés dans l'aéronautique, de mâts en carbone pour la propulsion vélique. Quoi qu’il en soit, on continuera de recruter cette année car les métiers restent sous tension. En région AuRA, 550 postes seraient à pourvoir actuellement, tant en production, maintenance, R&D que sur la fonction commerciale. L’apprentissage est le meilleur sésame et les entreprises ne rechignent pas à prendre des apprentis (Bac pro et BTS en alternance). Les licences pro sont aussi appréciées des recruteurs mais un CQP peut suffire. Il ne faut pas hésiter à se former aux matériaux composites, la filière proposant des débouchés variés et des challenges motivants. L’intérêt, c’est aussi de pouvoir trouver, où que l'on réside, une entreprise suceptible de pas trop loin de chez soi. Construire des voiliers de course et vivre au bord de la mer, c’est possible chez Multiplast par exemple. Participer à l'aventure de la décarbonation du transport maritime, c'est possible aux Chantiers de l'Atlantique et pas seulement (projet Solid Sail). Construire des télécabines griffées et vivre en haute montagne, c’est possible chez Sigma composites par exemple. C’est aussi le moment de profiter de l'essor de l’apprentissage et des écoles d'entreprise.

optim-sun Apprentissage
optim-sun France Travail
optim-sun Banques d'emploi
optim-sun Salons et Forums
L’accès à cette fiche est réservé.
Si vous êtes abonné et à jour, identifiez-vous en cliquant sur "Me connecter" en haut de la page

Pas encore abonné?

Cliquer ici pour en savoir plus.